L’Habitant de l’Infini (Hiroaki Samura) : La conversion par les gouffres

Note préalable : La proposition qui va suivre est une analyse orientée du tome 4 de la saga. L’Habitant de l’infini est une épopée de Hiroaki Samura (publiée en France chez Sakka) qui se déploie sur plusieurs milliers de pages. Le dévoilement des ressorts d’un de ces épisodes ne devrait pas gâcher le moindre plaisir … Lire la suite de L’Habitant de l’Infini (Hiroaki Samura) : La conversion par les gouffres

Le voyage… comme une errance dans la sidération des mots.

Le voyage, « Aventure » coincée entre ce qui doit être (adventūrus, participe futur) et ce qu'agite le hasard (la diseuse et l'aventureux)   Voyager, « Errer », iterare, un mouvement et un but, origine confondue -XVIe- avec errare, « se tromper » … alors l'errance, la nôtre…   Et ses récifs, « Se réfugier … Lire la suite de Le voyage… comme une errance dans la sidération des mots.

La gestation magique et l’initiation épique dans le « shonen » / 1) Le père, figure du secret et du double…

... Si le héros se rattache « politiquement » aux forces à l’œuvre dans chaque univers épique, par le père, peut-on dire que la mort de la mère a été vécue dans la souffrance d’un deuxième espace de gestation, une renaissance aux allures d’éveil à la multiplicité magnétique de l’univers ?   Kill Bill… O-Ren Ishii est née … Lire la suite de La gestation magique et l’initiation épique dans le « shonen » / 1) Le père, figure du secret et du double…

La géographie imaginaire du deuil : Production d’obliques transgressifs dans un espace strié clos. (Sociographie d’un collège marqué par le deuil.)

EXTRAIT : MÉMOIRE DE SOCIOLOGIE (NOVEMBRE 2017)   Le quartier de M*** touché par le deuil. Effets du « stress atypique » sur la production culturelle d’un espace d’occupation Lors du stage que j’ai effectué à la Mission prévention dans le cadre de l’évaluation du dispositif « médiateurs de quartier », nous avons assisté un mardi matin au café-veille … Lire la suite de La géographie imaginaire du deuil : Production d’obliques transgressifs dans un espace strié clos. (Sociographie d’un collège marqué par le deuil.)

« Le triangle de la Halvêque à Nantes-Erdre » : espace traversé ou appareil machinique de capture de flux ? Jeux symboliques de superposition de géographies culturelles.

EXTRAIT / MEMOIRE DE SOCIOLOGIE (NOVEMBRE 2017)   « Le triangle de la Halvêque : analyse d’un fonctionnement machinique. Dans le cadre de l’enquête de terrain liée à l’évaluation du dispositif de médiation de quartier, nous avons cherché des espaces où nous pourrions nous poster pour rencontrer un maximum d’individus dont le logement relèverait du patrimoine des … Lire la suite de « Le triangle de la Halvêque à Nantes-Erdre » : espace traversé ou appareil machinique de capture de flux ? Jeux symboliques de superposition de géographies culturelles.

Tactiques de détournement par les habitants des stratégies d’aménagement de l’espace public. Un point de vue diachronique : le quartier de Nantes-Nord depuis 1945

EXTRAIT / MÉMOIRE DE SOCIOLOGIE (NOVEMBRE 2017)   La politique des « Modèles » à Nantes-Nord, entre planification et ajustements aux territoires physiques.   De la fin des années cinquante à la fin des années soixante-dix, la réalisation de nombreux programmes immobiliers publics et privés a fait de Nantes Nord un chantier permanent. Avant cette accélération de … Lire la suite de Tactiques de détournement par les habitants des stratégies d’aménagement de l’espace public. Un point de vue diachronique : le quartier de Nantes-Nord depuis 1945

« On achève bien les chevaux… » de Sydney Pollack (1969) / proposition en vue d’une sociographie d’une œuvre-monde.

« Et on tourne, et on tourne, et on tourne… » harangue M. Loyal aux danseurs exténués. Marathon de danse : H 965 .. Après des jours de voyage, enceinte, dans des wagons à bestiaux et des tours innombrables au ventre de la piste, elle prend un petit tour de chant pour gagner quelques sous (« silver shower ») : « The … Lire la suite de « On achève bien les chevaux… » de Sydney Pollack (1969) / proposition en vue d’une sociographie d’une œuvre-monde.